Forum passionné des NACs : rongeurs (rats, hamsters, gerbilles, souris, cobayes...), reptiles, furets, lapins... Venez voir !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionSite Web

Partagez | 
 

 [Fiche] P. coccincinus & H. amboinensis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guill_80
Conseiller Reptiles
Conseiller Reptiles


Masculin Nombre de messages : 191
Age : 40
Localisation : 62
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: [Fiche] P. coccincinus & H. amboinensis   Jeu 11 Sep - 20:34

Physignathus coccincinus, Hydrosaurus amboinensis

Agames aquatiques



Physignathus coccincinus

Répartition :

Physignathus coccincinus est originaire de Thaïlande, Vietnam et au sud de la Chine. Hydrosaurus amboinensis est originaire de Sulawesi, Moluques et dans l’ouest de L’Irian Jaya. Ils fréquentent tout deux les forêts à proximité des zones d’eau.

Comportement :

P. coccincinus est une espèce calme s’habituant très bien à la captivité. H. amboinensis est plus peureux et un peu moins courant. Malgré sa peur, certains spécimens s’habituent très bien alors que d’autres resteront plus discrets. Les spécimens très bien habitués viennent pour les deux espèces jusqu’à se nourrir dans la main de leur soigneur.

Terrarium :

Pour maintenir un spécimen adulte, un terrarium de 180x60x100 cm est un minimum pour P. coccincinus. Pour H. amboinensis, étant une espèce plus grande, les dimensions du terrarium seront de 200 x 150 x 200 cm. L’aménagement sera de type tropical. Le sol peut être constitué d’écorces spécialement conçu pour terrarium ou de fibres de coco. Toutefois, une autre option existe, c’est le sable qui convient bien à ces espèces. On utilisera le sable de Loire très fin ou du sable spécifique pour terrarium (ReptiSand, etc…). Le sable ne comporte aucun risque de décomposition lors de forte hygrométrie et permettra aux lézards de creuser à loisir. On apportera aussi de nombreux branchages afin de permettre aux animaux de grimper mais également de nombreuses plantes artificielles. Un vaste bassin d’eau (type bac de litière à a chat) est indispensable pour ces animaux fréquentant couramment les points d’eau. Ce point d’eau sera très souvent inspecté et changer car ils s’y baignent régulièrement et s’en servent comme « coin toilette ».
Ce terrarium devra comporté une très bonne aération au vu de la forte hygrométrie y régnant.

Hygrométrie :

L’hygrométrie devra être à 80%. Cette hygrométrie sera obtenue grâce au vaste bassin d’eau mais aussi grâce à des vaporisations d’eau tiède sur le feuillage. Au moment des vaporisations l’hygrométrie montera mais il faudra la laisser redescendre avant la prochaine pulvérisation. Il faut éviter que l’atmosphère reste saturée d’humidité en permanence sous peine d’apparition de mycoses et autres germes.

Température :

La température sera apportée par un câble ou tapis chauffant disposé sous la moitié de la surface du terrarium. Celui-ci sera branché sur un thermostat et sera complété par une lampe chauffante, placé dans la même zone. Comme la plupart des espèces de reptiles, il faut toujours conserver un point chaud et un point froid afin de permettre aux animaux de choisir.
La température sera de 26°C la journée avec un point chaud (sous lampe) à 32°C. La nuit la température sera de 24-28°C (froid-chaud).

Eclairage :

Ces espèces ont la particularité de passer du temps à « bronzer » au soleil (façon de parler). Cela leur permet de se chauffer afin d’atteindre la température adéquate pour leurs activités mais aussi de capter les UV nécessaire à la synthèse de la vitamine D. On leur apportera donc un ou plusieurs tubes (selon la taille du terrarium) fournissant des UVB à 5% (ReptiGlo 5.0, ReptiSun 5.0, IguanaLight 5.0, etc…). Ils doivent pouvoir se placer sous cet éclairage, à une distance maxi de 30 cm afin de pouvoir capter ces UV. A plus de 30 cm la dose est insuffisante. De nos jours, on trouve également des spots chauffant fournissant ces UVB (PowerSun spot UVB, Replux UV Heat Lamp, UV Heat, etc…) La durée d’éclairage sera de 14H par jour.


Alimentation :

L’alimentation devra être varié et complété de calcium et de vitamines tout les 2 jours pour les jeunes et 1 fois par semaine pour les adultes. Ils se nourrissent d’insectes variés, de temps à autres des bébés rongeurs mais également des fruits et végétaux. Les Hydrosaurus ont une tendance plus végétarienne que les Physignathus. Les insectes consisteront en grillons, blattes, criquets, etc…). Concernant les végétaux, il faut faire attention car certains ne sont pas équilibrés. Il faut que le rapport calcium/phosphore soit de 2/1 pour l’alimentation d’où la nécessité de faire attention à ce que l’on distribue mais aussi à compléter d’une poudre spécifique afin de parer à ces manques. Concernant l’alimentation végétale, on leur donnera de la luzerne, pissenlit, trèfle, chicorée, cresson, figues, papaye, orange, etc…

Reproduction :

Les agames aquatiques se reproduisent sans trop de difficulté si les conditions nécessaires sont réunies. Ils devront subir pendant deux mois une période de repos à une température de 24-26°C le jour avec un point chaud à 28-29°C et 22-23°C la nuit.
Après cette période, la température redevenue normaux ainsi que les repas, les accouplements ont lieu. Le mieux est d’isoler les femelles pendant les périodes de repos afin de stimuler les mâles par le retour de celles-ci. Les accouplements passés, les femelles vont se nourrir de proies plus petites. Avant la ponte, la femelle va se mettre jeûner et commencera à creuser un peu partout à la recherche d’un endroit idéal pour pondre. On mettra donc à sa disposition un grand bac contenant du substrat humide (sable) afin qu’elle puisse y déposer sa ponte.
Les œufs seront placés en incubateur à une température de 28-30°C. L’incubation dure environ 2 mois et les jeunes mesure moins de 15 cm. Les jeunes seront placés ensemble dans un terrarium aux mêmes conditions que les adultes.
Il arrive parfois que les femelles déposent une deuxième ponte environ 2 mois après la première.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Fiche] P. coccincinus & H. amboinensis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche sur les Cuora flavomarginata
» Cuora Amboinensis (tortue palustre)
» FICHE ELEVAGE SULCATA
» Fatsia japonica ( Fiche )
» Fiche de culture Astrophytum asterias

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zoo & Co :: Coin des pas-trop-gens. :: Terrariophilie.-
Sauter vers: