Forum passionné des NACs : rongeurs (rats, hamsters, gerbilles, souris, cobayes...), reptiles, furets, lapins... Venez voir !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionSite Web

Partagez | 
 

 La cohabitation chez les hamsters (syriens, nains & chinois)

Aller en bas 
AuteurMessage
Maninuk
Zoo-Dépendant
Zoo-Dépendant
avatar

Féminin Nombre de messages : 982
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: La cohabitation chez les hamsters (syriens, nains & chinois)   Ven 12 Nov - 14:50

La cohabitation chez les hamsters
(article édité le 14 novembre)

Hamsters syriens (hamsters dorés)

Les hamsters syriens sont la seule espèce de hamsters domestiques étant strictement solitaire à l'état naturel. Ils vivent seuls, dans leur terrier, et ne se rencontrent qu'à la saison des amours. C'est l'espèce la plus territoriale.
Il ne faut jamais faire cohabiter deux hamsters syriens. Les cohabitations se terminent obligatoirement par un bain de sang. Les femelles sont les plus rapides à s'entretuer car leurs chaleurs les rend encore plus territoriales que d'ordinaire. Pour les mâles, cela est plus lent mais vient tout aussi sûrement.

Hamsters chinois

Même chose que pour les syriens. On peut avoir un couple, mais il faut surveiller étroitement. En cas de chamailleries, il faut les séparer immédiatement.

Hamsters nains : hamsters russes, hamsters de Campbell, hamsters roborovskis

On lit très souvent que la cohabitation entre hamsters nains est possible car c'est leur état naturel.

Il existe en effet des colonies de hamsters nains à l'état naturel, mais certains sont aussi complètement solitaires et ne rencontrent un partenaire qu'à la saison des amours.
Dans les colonies, mixtes, chaque hamster a son territoire bien délimité : ses propres galeries, ses propres niches. Il y a peut-être des parties communes, je ne sais pas trop en vérité, mais je sais que chaque hamster a son espace exclusif de vie où il peut retrouver la solitude qu'il chérit.
Les hamsters nains sont en effet territoriaux, et la colonie ne se met en place qu'après quelques batailles pour que chacun ait finalement sa parcelle bien délimitée.

En captivité, on n'a observé jusque là des cohabitations "réussies" que sous certaines conditions très précises : une immense cage (au moins 4 000 cm²) où vivent deux hamsters de la même espèce, du même sexe et issus d'une même portée. Attention, les hamsters ne s'"entendent" pas bien, tout au plus ils se tolèrent.
On peut aussi avoir un couple (attention, dans ce cas non frère et sœur !), mais il faut bien entendu s'attendre à devoir gérer une portée tous les mois (même si certains s'auto-régulent, et ne font par exemple que trois portées à la suite, puis s'arrêtent, ou alors espacent les portées d'un ou deux mois).
Les roborovskis cohabitent en théorie un peu mieux que les russes et les Campbells.

Malgré cela, il existe tout de même des risques de bagarre, et donc de mort pour chacun des deux hamsters. La territorialité peut s'exprimer plus fortement chez certains individus, donnant lieu à une dominance, et donc à des combats. Si quelque chose ne va pas (chaleur, froid, biberon bloqué, manque de nourriture, plus envie de faire de portées pour les couples), alors un des deux hamsters (la femelle si c'est un couple) assomme son congénère avant de le tuer. Cela arrive très fréquemment. De plus, la cohabitation fait naître généralement un grand stress chez les deux hamsters, ce qui favorise aussi les risques cardio-vasculaires, comme chez nous. Pour terminer, dans un couple, si la femelle est gestante après l'âge de un an, il y a des risques qu'elle n'y survive pas.
Il faut toujours avoir une cage de rechange pour pouvoir loger les hamsters séparément si jamais on voit qu'ils commencent à se chamailler — et ne plus retenter jamais de les faire cohabiter par la suite.

Toutes les espèces de hamsters sont solitaires. Un hamster seul n'est pas malheureux. Il ne faut pas être surmonté par ses sentiments humains quand on voit un hamster seul, car c'est un hamster qui peut faire ses activités (manger, jouer, courir, faire ses réserves, creuser, se toiletter…) sans vivre constamment sous la menace de voir son territoire conquis, sans craindre d'être tué ou d'avoir à se battre. La règle d'or est donc, et ce pour toutes les espèces :

1 hamster = 1 cage
2 hamsters = 2 cages
n hamsters = n cages


Si vous souhaitez 2 hamsters mais que vous n'avez pas la place ou le budget pour 2 cages, ne tentez pas le diable. Prenez-en un seul, il se sentira bien mieux qu'avec un congénère.

Cohabitation inter-espèces

La cohabitation d'un hamster avec un hamster d'une autre espèce est à proscrire. La dominance se crée forcément et mets en danger la vie d'un des deux hamsters. Les combats, qui surviennent très vite, mènent forcément à la mort.

Sorties

Ne sortez sous aucun prétexte vos hamsters en même temps, il y a les mêmes risques de bagarres en sortie que s'ils étaient dans une cage.


———

Si vous avez la moindre suggestion ou question, n'hésitez surtout pas ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-hamster.eklablog.com/
 
La cohabitation chez les hamsters (syriens, nains & chinois)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cohabitation chèvres et bouc
» Les Arbres Fruitiers Nains!
» chevrette + diarhée verte
» Le nourrissage chez la dionée
» Bougainvillier sur tige chez Loblaws

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zoo & Co :: Coin des pas-trop-gens. :: Hamsters (huhu). :: Fiches informatives sur les hamsters-
Sauter vers: